mardi 14 août 2018
Infos-chrétienne

Bienheureux même dans le pire

Comment remercier dans chaque circonstance

Il y a quelques années, les médias sociaux se sont révoltés contre le hashtag #blessed.

Il semblait souvent être employé pour se vanter de vacances coûteuses ou de réalisations impressionnantes sous le couvert de l’humilité. Mais les magasins de décoration ne semblent pas avoir compris le message. Ils ont des étagères remplies de toutes sortes de signes et d’accessoires pour que nous puissions déclarer au monde – ou du moins à quiconque entre dans nos maisons – que nous sommes vraiment «bénis».

Mais que veut-on dire quand on dit que nous sommes bénis? Est-ce une expression de gratitude pour les choses que nous avons, la santé dont nous jouissons ou les gens que nous aimons? Ces choses sont-elles vraiment au centre de ce que signifie être béni?

La source de la bénédiction

Du premier au dernier chapitre, l’histoire de la Bible est une histoire de bénédiction – bénédiction prononcée, bénédiction promise, bénédiction anticipée et bénédiction vécue. Nous commençons à avoir une idée de ce que signifie réellement être béni dans Nombres 6: 22-27 :

Le Seigneur dit à Moïse: “Parle à Aaron et à ses fils, en disant: Tu béniras le peuple d’Israël, tu leur diras:

Le Seigneur vous bénisse et vous garde; 
le Seigneur fait briller son visage sur toi et sois aimable avec toi; 
le Seigneur lève son visage sur vous et vous donne la paix.

Alors ils apposeront mon nom sur le peuple d’Israël et je le bénirai. “

Ces mots n’ont pas été donnés aux prêtres d’Israël pour demander à Dieu sa bénédiction, les laissant se demander si oui ou non Dieu les donnerait. Au contraire, Dieu a pris l’initiative d’assurer à son peuple son intention de les bénir. Il semblait vouloir dire clairement qu’il avait l’intention de s’impliquer personnellement dans leur vie comme source de toute la bonté qu’ils apprécieraient.

Donc, la première chose que nous apprenons de cette bénédiction est que Dieu est la source de toutes les bénédictions dans nos vies. Il nous bénit en nous gardant en sécurité, en étendant sa grâce et en inondant nos vies de sa guérison et de son intégrité. Il est pleinement engagé, pleinement déterminé et pleinement capable de remplir nos vies avec la sécurité, la grâce et la paix auxquelles nous aspirons tous.

La substance de la bénédiction

Mais il est plus que la source de la bénédiction; Dieu est aussi la substance de la bénédiction. Expérimenter la bénédiction de Dieu, ce n’est pas simplement obtenir de bonnes choses de Dieu. L’essence de la bénédiction devient plus deDieu. Il lève les yeux pour voir l’affection et l’approbation rayonner de son visage. Être béni, c’est avoir la certitude que Dieu ne nous ignore pas et ne nous abandonnera jamais.

“Tout ce qui émerge de nos vies sera le résultat de la présence souveraine de Dieu en elle.”

Puisque plus de Dieu lui-même est la substance de la bénédiction, chaque fois que nous lui demandons de nous bénir, nous l’invitons essentiellement à pénétrer tous les aspects ordinaires de notre vie. Lorsque nous lui demandons de bénir nos projets, nous l’invitons à le faire, l’invitant même à les perturber ou à les modifier, estimant que ses projets sont toujours meilleurs que les nôtres. En demandant sa bénédiction, nous avouons que le résultat de nos vies ne sera pas la somme de nos grands efforts ou de nos réalisations. Au lieu de cela, tout ce qui ressort de nos vies sera le résultat de sa présence souveraine.

Bienheureux même au pire moment

Si nous croyons vraiment que Dieu est la substance de la bénédiction, nous ne confesserons pas que nous sommes bénis seulement dans les circonstances qui semblent bonnes. Au lieu de cela, lorsque les temps sont durs, et même lorsque les pires choses que nous pouvons imaginer nous arrivent, nous pourrons dire que nous sommes bénis.

Nous nous appellerons bienheureux et sincères parce que nous expérimentons la présence de Dieu avec nous et en nous – d’une manière dont nous avions à peine conscience lorsque la vie semblait facile. Parce que nous savons que le Seigneur nous garde et que nous sommes aimables envers nous, notre sentiment de sécurité et de paix ne sera pas aussi lié à nos circonstances. Dans notre désespoir pour lui pendant les moments difficiles, nous nous trouvons incroyablement bénis par un sens accru de sa compagnie et de son confort.

La raison pour laquelle Dieu peut nous bénir

Alors, comment se fait-il que Dieu soit si bon pour nous? Sur quelle base Dieu peut-il nous bénir si généreusement?

Vous et moi pouvons nous attendre à recevoir la bénédiction de Dieu uniquement parce que Jésus a vécu la pleine mesure de la malédiction de Dieu à notre place. Christ a reçu ce que nous méritons pour que nous puissions recevoir ce que le Christ mérite. C’est le trop-bon-être-de-l’évangile.

“Nous apprécions la bénédiction de Dieu uniquement parce que Jésus a vécu la pleine mesure de la malédiction de Dieu à notre place.”

Nous pouvons être sûrs que le Seigneur nous gardera et nous protégera parce que Christ n’a pas été protégé. Nous pouvons nous réjouir d’avoir le visage du Seigneur tourné vers nous seulement parce qu’il s’est détourné de son propre Fils alors qu’il était suspendu à la croix. Nous pouvons être sûrs que le Seigneur soulèvera son visage sur nous seulement parce que lorsqu’il nous regarde, il nous voit revêtus de la justice du Christ. Il est capable de nous accorder sa paix uniquement parce que sa colère était épuisée sur un autre.

Être béni, c’est être si solidement attaché à Christ que nous avons de plus en plus le sentiment d’être gardés par et pour Dieu. Parce que nous sommes les bénéficiaires de la grâce somptueuse, nous pouvons être honnêtes avec Dieu et les autres à propos de notre péché. Parce que le Seigneur nous donne la paix, nous pouvons faire face au futur en sachant qu’il n’ya donc maintenant aucune condamnation pour nous parce que nous sommes en Christ Jésus ( Romains 8: 1 ). Nous pouvons le crier pour que le monde l’entende, le publier pour que le monde des médias sociaux le lise et le clouer à tous les murs de notre foyer: nous sommes véritablement, profondément et éternellement bénis en Christ.