Ce soir, la lune sera rouge !

Ce soir, notre bonne vieille Lune va se draper de rouge le temps que la Terre passe entre elle et le Soleil. Bonne nouvelle, il sera possible d’observer ce phénomène spatial depuis nos vertes contrées.

 

Au début de l’année, la Lune avait déjà profité d’une éclipse pour changer de couleur et arborer un superbe bleu de sang. Une métamorphose rare qui n’était malheureusement pas visible depuis l’Europe. Heureusement pour nous, une deuxième éclipse lunaire aura lieu ce soir, vendredi 27 juillet, et aura le bon goût d’être observable depuis l’Hexagone.

Red Moon, you saw me standing alone

Pour commencer, sachez que cette éclipse lunaire sera la plus longue observée depuis le début du XXIe siècle, puisqu’elle doit durer 103 minutes, soit presque 1h45. Pour observer la rousseur de la Lune, vous devrez lever les yeux au ciel à partir de 21h30.

Si l’éclipse sera à son apogée à partir de 22h20, la France métropolitaine ne devrait assister qu’à la deuxième phase de l’éclipse, celle où notre satellite commence à perdre sa nouvelle robe.

Histoire d’observer cette Lune dans les meilleures conditions, on ne saurait que trop vous conseiller des jumelles ou un télescope. Si vous n’avez pas accès à ce matériel, pas de panique, vous pourrez observer l’éclipse à l’oeil nu. Choisissez juste un endroit où le ciel est dégagé.

Hey Mars, tu repars !

Pour beaucoup, cette éclipse de Lune sera également l’occasion d’observer une planète Mars beaucoup plus grosse. Une “légende urbaine” que la NASA a pris soin de débunker. En effet, l’agence spatiale américaine explique que la planète rouge sera plus brillante qu’a l’accoutumée, puisqu’elle sera en opposition, c’est-à-dire alignée avec le Soleil et la Terre. Un phénomène qui survient tous les 26 mois et qui permet aux astronomes amateurs de l’observer avec un très bon télescope.

En revanche, elle ne sera pas “plus grosse”“Si cela était vrai, explique la NASA, nous aurions un gros problème, compte tenu des forces gravitationnelles de la Terre, de Mars et de la Lune.”