Le secret de la paix et du contentement

Le secret de la paix et de la satisfaction chrétiennes n’est pas un secret gnostique. Ce ne sont pas des connaissances dissimulées qui ne sont révélées qu’à ceux qui atteignent des degrés plus élevés de sainte illumination. Ce secret est caché à la vue des Écritures et accessible à quiconque est prêt à y croire.

Le secret

Dieu n’a pas seulement rendu public ce secret, mais il nous invite et désire ardemment que nous le sachions. Il ne veut pas que nous sachions simplement ce secret – ne pas simplement le prêcher, l’expliquer, en apprécier l’idée ou le souhaiter – mais le savoir par expérience.

Jésus a décrit le type d’expérience qu’il veut que nous sachions:

“Par conséquent, je vous le dis, ne vous inquiétez pas de votre vie, de ce que vous allez manger, ni de votre corps, de ce que vous allez mettre. . . . [Pour] votre père sait que vous en avez besoin. Recherchez plutôt son royaume, et ces choses vous seront ajoutées. “( Luc 12:22 , 30-31 )

Paul, de prison, a partagé son expérience du secret avec tous ceux qui écoutaient:

Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie.“( Philippiens 4: 11-13 )

Le secret du contentement est très simple. Et cela n’exige pas des actes de piété héroïques. Non, en fait, cela nécessite une réponse enfantine de notre part. Le secret se résume magnifiquement dans cette phrase: “Faites confiance au Seigneur de tout votre cœur” ( Proverbes 3: 5 ).

Pourrait-il vraiment être si simple?

Est-ce vraiment si simple? Faites simplement confiance à Dieu? Oui. Si simple, mais sa réalité est révolutionnaire.

Dieu nous a conçus pour opérer avec confiance. Nous sommes des créatures raisonnantes faites à l’image de Dieu. Mais Dieu n’a pas fait de nous des dieux; il nous a fait dans une petite mesure comme Dieu. Il ne nous a pas donné ses capacités à contenir toute connaissance et toute sagesse. Nous ne contenons que de très petites quantités de chacun. Il ne nous a pas non plus donné le pouvoir de créer ce que nous souhaitons. Notre pouvoir est très limité. Dieu nous a conçus pour lui faire confiance dans toutes les connaissances, la sagesse et la force qu’il nous fournit et faire confiance à ses connaissances, à sa sagesse et à sa force lorsque les nôtres atteignent leurs limites.

Ce qui s’est passé avec Adam et Eve dans le jardin, c’est qu’ils ont brisé la confiance en Dieu en mangeant le fruit défendu. Quand ils ont fait cela, ils ont détourné leur raison de la réalité ( Genèse 3: 6 ) et en plus de vivre dans un monde soumis à la futilité ( Romains 8:20 ), ils ont dû faire face aux complexités écrasantes de la connaissance du bien et du les capacités de sagesse et de connaissance et la force de les traiter adéquatement.

L’histoire de l’histoire rédemptrice, aboutissant à l’incarnation, à la mort et à la résurrection de Jésus, est la destruction de la catastrophe du jardin et la restauration de la sainteté et de la confiance en son cœur.

Peu importe qui nous sommes, peu importe nos dons et nos capacités, peu importe nos antécédents, tout se résume vraiment à faire confiance à Dieu de tout notre cœur. Si nous avons confiance en lui, nos cœurs ne seront pas troublés par le péché ( Jean 14: 1 ). Et faire confiance est simple. Mais ce n’est pas facile.

Pourquoi faire confiance (et obéir) est difficile

La traîtrise du diable et la chute de la grâce d’Adam et Eve est la raison pour laquelle Dieu choisit de nous sauver par la grâce par la foi et non par les œuvres ( Ephésiens 2: 8-9 ). Dieu cherche la confiance. Nos travaux sont importants, en fait, ils sont cruciaux, mais ils démontrent que nous avons confiance en Dieu.

Dieu sait que notre vie dans la confiance en lui sera difficile pour nous dans cet âge. Jésus a promis que cela serait ( Matthieu 7:14 ). C’est difficile parce que nous sommes appelés à faire confiance à Jésus, démontré par notre obéissance à Jésus, dans un monde sous le pouvoir du malin qui rejette et déteste Jésus ( 1 Jean 5:19 ; Jean 14:15 ; 15:18 ), alors que vivant dans un corps de mort qui a des impulsions infidèles ( Romains 7: 23-24 ).

Mais ce dont nous devons nous souvenir, c’est que chaque fois que nous sommes appelés à faire confiance aux promesses de Jésus sur nos perceptions et les tromperies du diable, nous reproduisons ce qui s’est passé en Eden. Et chaque fois que nous faisons de l’exercice, nous faisons confiance à Jésus en obéissant à ce qu’il dit, c’est un claquement dans la bouche du diable.

Nous n’avons pas besoin de comprendre le «pourquoi» à chaque commande de Dieu ou être en mesure de répondre à toutes les objections ou ombre de doute sur la parole de Dieu. Mais nous devons faire confiance à Dieu et donc lui obéir. En fait, Dieu est particulièrement glorifié lorsque, face à la tentation désorientante, nous ne comprenons pas pleinement les raisons de Dieu et que nous lui faisons confiance et que nous lui obéissons de toute façon – nous reposons notre raison sur la raison de Dieu.

Découvrez le secret

Faire confiance à Dieu n’est pas facile, mais ce n’est pas complexe. La connaissance du bien et du mal est complexe Il produit des noeuds gordiens qu’on ne peut pas défaire. Mais nous n’avons jamais été destinés à. Nous étions censés faire confiance à Dieu avec eux. Et quand on le fait, c’est un grand soulagement.

Faire confiance à Dieu est le secret:

Dieu nous promet de nous donner la paix et la satisfaction si nous lui faisons confiance ( Philippiens 4: 6-7 ). Il veut vraiment que nous les expérimentions dans une mesure croissante, même ici dans ce monde troublé ( Jean 16:33 ). Il nous a donc donné le secret simple et difficile: croyez-moi. C’est le seul moyen.