Spiritualité

Est-ce que je suis obligé de me marier?

today3 avril 2021 11

Arrière-plan
share close

Dans la pensée de Dieu, pourquoi se marie-t-on exactement? C’est une question que l’on peut se poser en principe avant de se marier, mais aussi après pour ne pas perdre la vision de Dieu, et l’objectif premier du mariage. Mais que pourrions-nous répondre à cette question, car nous devons avoir de bonnes motivations pour nous marier au risque de faire échouer son mariage.

Pour la gloire de Dieu.

Le mariage est une institution divine. De nos jours, il est véritablement important de le préciser, on réduit le mariage à la célébration, à la fête comme le font comprendre certaines émissions de télé réalité qui, au travers de leurs diffusions, banalisent et dénaturent le mariage. Avant d’être une fête, et un jour heureux, ou encore un acte à faire devant des autorités civiles, c’est avant tout une création de Dieu. Notre Dieu est un Dieu Saint, Saint, Saint, nous ne pouvons en aucun cas, notez une robe ou encore la fête, ou créez une flamme entre deux personnes célibataires, créer des jeux autour de l’amour et de la fidélité d’un couple ou que sais-je… Le mariage mérite d’être respecté et non pas utilisé pour avoir plus de fans sur ses pages de réseaux sociaux ou encore, comme promotion marketing. N’instrumentalisons pas ce que Dieu considère comme sacré!

L’homme, en demandant le mariage pour tous par exemple, dénature l’image à laquelle Dieu aspirait pour l’humanité.

Genèse 2 v 18 (LSG) «L’Eternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; Je lui ferai une aide semblable à lui. »

Lorsqu’Il dit ceci, Il créa celle qu’Adam nomma Eve. Eve signifie mère de tous les vivants, ou vie, ou encore femme. Par, nous pouvons nous mettre d’accord que selon la Sainte Bible, Dieu appelle l’union entre un homme et une femme et pas autre chose. En ce qui concerne ces actes, même si le mariage de même sexe a été légalisé dans certains pays, Dieu pour Sa part, ne l’acceptera jamais.

Voici la vérité: Romains 1 v 26-27 (Darby) «C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes, car leurs femmes ont changer l’usage naturel en celui qui est contre la nature; et les hommes aussi pareillement, laisser l’usage naturel de la femme, se sont embrasés dans leur convoitise l’un envers l’autre, commettant l’infamie, mâles avec mâles, et recevant en eux-mêmes la due récompense de leur égarement . »

Nous pouvons ne pas être d’accord avec la Parole de Dieu, cela ne retire jamais le fait qu’elle est la seule et l’entière vérité. Prenons un exemple, 1 + 1 = 2 que tu l’acceptes ou non, cette règle est vrai, tu peux apprendre à tes enfants que 1 + 1 font 10, ils vont l’apprendre et le retenir mais cela ne retire pas que ce n’est pas la vérité. C’est ta vérité et c’est celle que tu as choisi d’enseigner à qui tu veux, mais tu ne pourras pas ainsi, changer pour autant les lois mathématiques.

Pour la Bible sainte, c’est la même chose, tu peux éliminer des versets, faire la sourde oreille, faire l’autruche, te «marier» dans une église, si vous êtes du même sexe, cela est une abomination pour l ‘ Eternel. Ne perdons pas de vue que Dieu aime les pécheurs et c’est pour cela qu’Il a envoyé Jésus-Christ, mais Il a en horreur le péché et Il n’y adhère aucunement et sous aucun prétexte, ni excuse! Partant du principe que si nous nous marions, c’est surtout pour honorer le Père Céleste, nous ne pouvons pas adhérer à de telles pratiques, ni les encourager.

Colossiens 3:17 (LSG): «Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. »

Toujours dans l’idée de plaire à Dieu, se marier c’est être en accord avec Christ car, nous ne pouvons pas nous dire chrétiens, disciples de Jésus-Christ et vivre dans le concubinage car cela sous entend une situation d’impudicité, de fornication.

1 Corinthiens 6: 9 et 10 (Darby): «Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point du Royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni ceux qui abusent eux-mêmes avec des hommes, ni voleurs, ni avares, ni ivrognes, ni outrageux, ni ravisseurs, n’hériteront du Royaume de Dieu. »

Tout ce que nous faisons nous devons le faire afin de glorifier le nom doux et précieux de Jésus-Christ.

Il est important de dire que si tu te retrouves dans une des situations citées au dessus, il n’est pas trop tard, Dieu te pardonne si tu te repens sincèrement, que tu te détournes de ces voies qui ne Le glorifier pas et que tu t’engage à suivre ses commandements. C’est encore une grâce immense que Dieu nous fait!

1 Corinthiens 6 v 11 (Darby): «Et quelques-uns de vous, vous étiez tels; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l’Esprit de notre Dieu. »

Cette institution est à la fois un mystère et une révélation. Oui ces deux mots semblent tellement opposés et pourtant… C’est la stricte vérité. Un mystère car, finalement le mariage est l’image de la future venue de Christ pour se marier avec sa fiancée: l’Eglise. Il y a donc des éléments que nous n’avons pas entièrement sur le mariage. Et d’un autre côté, c’est une révélation car chaque jour, Dieu nous enseigne à l’école du mariage, ce qu’il attend des futurs mariés ou des mariés. En effet, le mariage est l’un des moyens que Dieu utilise afin que nous soyons à Son image.

Pour témoigner aux autres.

Nous devons servir de témoignage.

En effet, le taux de divorce ne cesse d’augmenter chaque année. Lorsque nous nous marions, nous devons également être poussé à le faire car nous désirons rendre témoignage au monde entier, de qu’est ce qu’un mariage selon la Sainte Parole.

Nous devons avoir pour désir: être un témoignage vivant de l’amour pour son mari, pour sa femme, pour ses enfants. Ceux qui nous regardent doivent s’interroger sur la nature, la raison derrière notre vie de famille épanouie. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de désaccord, mais que ces désaccords sont bien traités!

Ecclésiaste 4:12 (Darby) «Et si quelqu’un a le dessus sur un seul, les deux lui t sera tête; et la corde triple ne se rompt pas vite. »

Faire la différence au sein de notre famille, dans le cas ou certains seraient toujours inconvertis, pouvoir leur partager nos valeurs, que leurs enfants au contact des nôtres peuvent entendre parler de ce que fait Jésus dans une vie. C’est également auprès de nos collègues de travail ou de nos partenaires de sport, ou de jeux (échec, scrabble,…) en refusant par exemple de regarder des vidéos à caractère pornographique ou refuser de parler de sujets qui ne glorifient pas Dieu autour du sexe par exemple, ou de l’adultère, de la fornication, ou ne pas les suivre proposent des sorties en boîte de nuit ou dans des bars à chicha et bien d’autres.

A travers l’éducation que nous donnons à nos enfants, les valeurs que nous leur inculquons, le modèle parental que nous sommes, nous véhiculons le caractère de Christ. Nous devons dire ce que nous faisons et faire ce que nous disons à nos enfants. Parfois nous disons à nos enfants de ne pas mentir mais si quelqu’un appelle et que nous ne souhaitons pas parler à cette personne, nous ne devons pas leur dire, de donner une fausse information comme: je ne suis pas présent (e), car les enfants savent qu’il s’agit ici d’un mensonge. Au final, ne nous contredisons pas dans nos propos. Soyons ces modèles pour nos enfants afin qu’ils deviennent auprès des autres.

Pour nous-mêmes.

Ecclésiaste 4: 9-11 (LSG) «Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir une seconde pour le relever! De même, si deux couchent ensemble, ils ont chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud? »

C’est afin que nous puissions grandir au contact de l’autre, mais aussi afin de mieux comprendre et vivre la Parole de Dieu. Je ne suis pas en train de dire qu’un célibataire ne comprend pas la Parole, loin de là ma pensée. Simplement, il y a des versets que l’on comprend mieux une fois marié, ils prennent tout leur sens, ou encore lorsque devient parents, nous comprenons mieux ce que Dieu voulait dire.

Prenons un exemple, en partant de Proverbes 22: 6 (LSG): «Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. » Nous croyons en la Parole, nous savons qu’elle est Vérité mais tant que nous ne sommes pas véritablement parents, nous n’avons pas entièrement conscience de la force et de la puissance de cette vérité. Il m’est parfois arrivé d’entendre mes parents me dire certaines choses, mais tant que je ne les avais pas vécues véritablement, elles génèrent pour moi qu’une parole parmi d’autres.

Nous entendons parler de Jésus qui guérit mais quand Dieu nous délivre d’une maladie, là cette parole devient forte pour nous car nous diffusons réellement l’expérience, c’est ce que l’on appelle la parole incarnée!

A travers le mariage, Dieu va utiliser la femme afin que le mari puisse être plus doux, plus tendre, qu’il puisse exprimer ses sentiments. Et le mari va permettre à sa femme de ne pas réagir sous les émotions, lui montrer comment Dieu l’aime en le manifestant, mais aussi en lui apprenant à mettre des limites et à avoir plus de fermeté par moment. Au contact de l’autre, nous sommes deux pierres précieuses qui se polissent afin de devenir un objet de grand prix.

Bien sûr on ne va pas se mentir, le mariage, nous ouvre les portes aux relations sexuelles, mais aussi à la manifestation et la réception d’amour, de gestes tendres, de mots doux, d’affections, de moments de complicité, mais aussi de vivre une relation authentique avec quelqu’un que nous aimons et qui nous aime à notre juste valeur et selon les instructions du Père que nous servons!

Pour finir, il faut le dire, il va être crucial de faire une introspection et de connaître les véritables raisons pour nous voulons nous marier. N’oublions surtout pas que nos désirs doivent passer après ceux de l’Alpha et de l’Oméga. Dieu connaît nos besoins, cela n’empêche pas de lui faire part. Au contraire, il faut Lui partager nos besoins, désirs, attentes, questionnements, ressentis,… Mais Il sait également nous les donner au temps convenable, au temps parfait!

Matthieu 6: 7- 8 (LSG) «En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le Lui demandiez. »

Source de cette publication

Écrit par: gss radio

Rate it

Article précédent

Music

Sinach sort le titre «Greatest Lord»

Integrity Music est fier d'annoncer que l'auteur-compositeur / artiste nigérian Sinach a sorti une nouvelle musique cette semaine (12 février) avec «Greatest Lord», la piste peut être entendue ci-dessous. Il figurera également sur son prochain album du même nom, avec des fonctionnalités supplémentaires de Travis Greene, Darlene Zschech, Nathaniel Bassey, Panam Percy Paul, Leeland, Maranda Curtis, etc. «Greatest Lord» est maintenant disponible en téléchargement ou en streaming. Sinach partage à propos de la […]

today17 février 2021 24

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

NOUS CONTACTER

0%