Dédicaces
Actuellement, il n’y a pas de nouvelles dédicaces

Bible

La masturbation – Que dit la Bible ?

today8 août 2023 19

share close

Finalement, le sujet est de grande importance, principalement parce qu’il est rarement abordé. En réalité, cela concerne la vaste majorité des individus qui sont en train de parcourir ce blog. Oui, je suis conscient que cela s’applique à de nombreuses femmes également.

Ce que je souhaite mettre en évidence aujourd’hui, c’est le sentiment profondément enraciné que la plupart d’entre nous ressentent de manière instinctive : l’acte de se masturber est perçu comme immoral.

1. Qu’est-ce que le péché ?

Commençons par éclaircir les bases : qu’est-ce qu’un péché ?

Un péché correspond à une désobéissance envers Dieu, de manière simple. Les commandements de Dieu émanent de sa nature même. La nature de Dieu détermine ses commandements. Par exemple, Dieu incarne l’amour, donc il nous demande d’aimer également (Jean 13.34). Dieu est empreint de sainteté, d’où sa demande que nous soyons saints à notre tour (Lévitique 19.2). L’humilité fait partie de la nature divine, et il nous encourage à l’adopter également (Philippiens 2.5-7).

Pour récapituler : le péché revient à altérer l’image divine que Dieu a inscrite en nous (Genèse 1.27), lorsque nous refusons de refléter fidèlement la nature de Dieu. Dieu désire que tous parviennent à la sainteté en reflétant sa propre nature, car il est empreint de sainteté.

Dès lors que nous nous écartons de cela, nous devenons des pécheurs. Le terme « péché » en hébreu porte l’idée de « manquer la cible ». La cible à atteindre est de refléter l’image de Dieu. Manquer la cible signifie ne pas parvenir à lui ressembler.

2. En quoi consiste la masturbation ?

Donc maintenant, la masturbation. Il faut qu’on voie ce que c’est, et qu’on voie ce qu’il y a derrière, pour pouvoir voir si l’acte de la masturbation constitue un acte qui nous fait « rater la cible ».

Dans son état le plus commun, la masturbation est l’acte de se donner du plaisir sexuel, le plus souvent en entretenant dans ses pensées (ou devant ses yeux) des scènes qui constituent pour nous des fantasmes sexuels ou émotionnels.

3. Le péché de nos pensées

Il est crucial que nous éclaircissions ce point : la Bible interdit les relations sexuelles en dehors du mariage. Ainsi, entretenir dans nos pensées des idées de relations sexuelles (ou d’autres activités relevant de l’intimité sexuelle, selon nos fantasmes) équivaut à désirer quelque chose qui ne nous appartient pas. En d’autres termes, cela relève de la convoitise. Cependant, la convoitise est considérée comme un péché. C’est une vérité exprimée dans le Dixième Commandement (Exode 20.17). Jésus va même plus loin en appliquant cela aux désirs que nous nourrissons dans nos regards et aux actions que nous entreprenons avec nos mains (Matthieu 5.28-30). Il est intéressant de noter que dans ce passage, Jésus nous met en garde contre trois niveaux successifs : 1. regarder une personne avec désir ; 2. pécher avec nos yeux ; 3. pécher avec nos mains. Bien que je ne puisse pas affirmer avec certitude que Jésus faisait référence à la masturbation dans cette partie de son discours sur la montagne, cette hypothèse n’est pas dépourvue de sens. Jésus ne partageait pas les mêmes inhibitions évangéliques que nous concernant ces sujets, et il était habituel pour notre Seigneur d’enseigner sur des aspects très concrets et parfois très intimes de la vie.

Je vous encourage à méditer sur ceci : d’où proviennent ces pensées dans votre vie ? Elles pourraient découler de ce que vous avez vu, entendu dans des conversations, d’un manque affectif ou même être le résultat d’une addiction. Il est légitime de se demander si ces sources sous-jacentes de vos pensées sont réellement glorifiantes pour Dieu.

4. Le péché de l’auto-gratification

Maintenant, certaines personnes pourraient dire : « Oui, mais moi, je me masturbe sans avoir de pensées négatives. » Si la Bible ne m’enseignait pas que l’amour n’a pas de soupçons malveillants, je pourrais répondre avec scepticisme. Cependant, cette situation pourrait en réalité en dire plus sur ma capacité à maîtriser mes propres pensées que sur vous. Ainsi, je reconnais que cette question est pertinente.

Cependant, je regrette de vous décevoir, mais la masturbation demeure toujours considérée comme un péché…

La raison est simple : la masturbation implique une auto-satisfaction. C’est l’acte de se procurer du plaisir à soi-même. Cependant, cette attitude va à l’encontre de la nature même de Dieu, qui se donne lui-même (le Dieu de l’univers !) afin de nous offrir la vie et qui nous appelle à agir de même. Bien que je ne puisse pas développer davantage ce point ici, je le considère comme fondamental. Comment peut-on prétendre refléter l’image de Dieu tout en se satisfaisant de manière si égoïste ?

Il y a une deuxième raison à considérer. La Bible nous montre que la sexualité doit être vécue au sein d’une relation maritale. Nous sommes tous des êtres sexués, qu’on soit marié ou non. Cependant, le sexe est conçu pour procurer du plaisir à notre conjoint. C’est un magnifique paradoxe : en cherchant à offrir du bien à l’autre, nous finissons par ressentir nous-mêmes un plaisir immense, car notre partenaire cherche également notre bien-être avant tout.

Cette réalité est déformée au plus haut point lorsque l’on se livre à la masturbation : la sexualité devient alors centrée sur notre propre plaisir. Cela n’a jamais été son dessein initial.

Il y aurait encore énormément à discuter sur ce sujet, mais pour l’instant, je vais conclure avec ce verset :

5. Romains 8.1

Je partage tout cela non pas pour juger. Qui suis-je pour condamner, moi qui, par mes actes, ai crucifié le Prince de la gloire sur la croix ?

Cependant, la grâce de Dieu ne devrait pas nous pousser à rester indifférents face au péché. Nous avons été libérés pour être libres. Si nous ne reconnaissons pas que la masturbation est une des chaînes qui nous maintiennent dans la conformité à notre ancienne nature pécheresse, nous ne pourrons jamais expérimenter la glorieuse liberté qui appartient aux enfants de Dieu ; nous ne pourrons jamais régner dans la vie avec Christ. Au lieu de cela, nous continuerons à vivre en contradiction avec ce que nous sommes vraiment : des individus spirituellement morts en Adam (si ce dernier paragraphe vous paraît complexe, j’espère que mes futurs articles sur Romains 3-8 vous aideront à saisir l’extraordinaire grâce de Dieu de manière plus claire).

Soyons directs : la masturbation est un acte considéré comme un péché. Ne laissez pas cette déclaration vous accabler : le Christ vous justifie, quelles que soient vos actions de la veille. À présent, embrassez la liberté, car vous êtes les enfants de la vie !

Écrit par: gssradio

Rate it

TOP LISTE

  • Chart track

    1

    Abrite moi

    Total Praise Mass Choir

    • cover play_arrow

      Abrite moi Total Praise Mass Choir

  • Chart track

    2

    To Your Heart

    Stevie Valentine

    • cover play_arrow

      To Your Heart Stevie Valentine

Liste complète

Profite du meilleur de la musique

ÉVÉNEMENT À NE PAS MANQUER

0%